arrow

Appelez nous

+31 26 363 58 37

Envoyez-nous un mail

info@erren.com

Horaires d'ouvertures

Ouvert aujourd'hui jusqu'au 17:00
EN NL DE CH
FR

Une riche histoire qui remonte à 130 ans

Lorsqu’en mai 1890, à l’âge de 33 ans, Peterhannes Erren crée sa propre cordonnerie, il ignore qu’il est à l’origine de l’entreprise qui va devenir Erren Recondition. Grâce à son savoir-faire, il devient un fabricant très respecté, jusqu’à ce qu’une cargaison de chaussures le précipite, avec sa famille, au bord du gouffre. Aujourd’hui, la quatrième génération Erren dépend au contraire de cargaisons de chaussures.

Pour comprendre comment l’entreprise est devenue celle qu’elle est aujourd’hui, il est indispensable de connaître l’histoire de quatre générations : Peterhannes, le créateur de la cordonnerie, son fils Thei, qui s’installe comme cordonnier et ouvre un magasin de chaussures, son petit-fils Jan, qui reprend ce magasin de chaussures et crée une entreprise de réparation et de reconditionnement et l’arrière-petit-fils Peter – la génération actuelle – qui transforme Erren Recondition en l’entreprise professionnelle que nous connaissons…

 

Au départ d’Erren Recondition, en 1980, un lot de bottines mal étiqueté que toute la famille, installée dans le séjour de la maison de Velp, aide à réétiqueter. Par la suite, Jan Erren est de plus en plus souvent sollicité pour trouver une solution à un défaut, éliminer des moisissures et effectuer des réparations sur des lots importants. Ses interventions lui valent le surnom de ‘magicien de Velp’.

De nos jours, sous la houlette de Peter Erren, associé à l’entreprise depuis 1994, des millions de chaussures, bottes, ceintures, sacs et autres accessoires sont pris en main à Arnhem. Il s’agit d’articles de grande qualité qui n’ont, en principe, pas de gros défauts, mais qui ont souffert d’une façon ou une autre, quelque part pendant le trajet, au point de ne plus être vendables. Par exemple parce qu’ils ont été exposés à l’humidité dans le conteneur pendant le transport, ou parce qu’ils ont été emballés sans avoir été bien secs auparavant, ou que leur couleur n’est pas la bonne. Parfois aussi, ces articles ont subi en usine des traitements à des substances interdites en Europe qu’il faut commencer par neutraliser ou bien ils sont dotés de l’étiquette d’une autre marque ou encore les œillets où passent les lacets sont mal finis. Vous n’imaginez pas les cas auxquels Erren Recondition a été confronté au cours de ces 40 dernières années. Mais chaque problème a sa solution.

Renvoyer un conteneur de chaussures ou de sacs en Asie est coûteux et prend beaucoup de temps. Les jeter ou les vendre contre une forte remise n’est pas envisageable. Aussi, les importateurs, fabricants et enseignes préfèrent-ils envoyer ces articles à Arnhem où les défauts ou dommages sont réparés de façon professionnelle. Ce professionnalisme caractérise la famille Erren depuis 130 ans et a été transmis de père en fils pendant quatre générations.



Copyright © 2022 Erren Recondition. All rights reserved